Des enfants en manque de sommeil

4 Déc 2017 | Education

Comme le dévoilait Le Parisien en septembre 2017, les enfants auraient perdu plus de 20 minutes de sommeil en 15 ans. Le journaliste s’appuie sur une étude menée par trois chercheurs des universités d’Orléans et de Tours, qui travaillaient à la demande du Ministère de l’Education Nationale.

Toute la presse s’est ruée sur cette information choc : nos enfants ne dorment pas assez. A qui la faute ? Au rythme scolaire ? A nous parents ? Il semblerait que ce manque de sommeil soit dû au rythme quotidien qui leur est imposé dans sa globalité. Mais ne vous culpabilisez pas, car il y a toujours des solutions ! Pour parvenir à mettre en place une organisation qui soit bénéfique à tous les membres de la sphère familiale, nous devrions tous réfléchir à notre fonctionnement général. Prenons-nous assez de temps avec nos enfants le soir ? Mangent-ils à table avec nous ou devant la télévision ? A quelle heure se couchent-ils ? Vont-ils dans leur lit facilement ?

Les réponses à toutes ces questions et leurs conséquences sont importantes. Un manque de sommeil provoquerait chez l’enfant, entre autres :

  • Une fatigue persistante, qui s’accumule au fil des jours
  • Des difficultés de concentration
  • Un excès d’agitation ou, au contraire, de passivité
  • Plus grave encore, ne pas dormir suffisamment provoquerait des troubles du comportement qui affecteraient le bon développement de l’enfant. Or l’enfance est une période cruciale, où nos petits se développent et forgent leur identité…

Dormir pour bien grandir est donc plus qu’une jolie phase… C’est une vérité incontestable…

Alors que faire à notre échelle, nous parents ? De très beaux articles sont disponibles sur le Web afin de nous éclairer, notamment sur le site Naître et Grandir. Pour résumer toutes ces informations, les clés seraient à portée de mains :

  • Réussir à préserver la routine de l’enfant et le coucher relativement tôt
  • Gérer notre temps en fin de journée pour ne pas mettre notre enfant de côté
  • Eviter les écrans (voir notre article sur le sujet), qui contribuent à exciter l’enfant et retardent son ascension vers le domaine des rêves
  • Et pourquoi pas une histoire du soir, destinée à apaiser notre enfant… ? Le Souffleur de rêves peut être là pour vous soutenir…

Une dernière astuce… ? De l’écoute bien sûr, et de l’amour au quotidien !

Source de l’image : https://www.minutenews.fr/actualite/societe/15-ans-enfants-dorment-de-223734.html