Les écrans et nos enfants : conseils de spécialistes

20 Nov 2017 | Education

De la télévision en passant par les tablettes, les ordinateurs et les téléphones portables, il n’y a pas de doute : nous sommes en permanence exposés aux écrans. Mais ce fait devient une problématique très importante lorsqu’il s’agit de nos enfants. Pourquoi ? De nombreux articles mettent en lumière les effets des écrans sur leur développement, toutes couches sociales confondues, confer cette tribune publiée cette année dans Le Monde. Tentons de comprendre comment accompagner au mieux nos enfants.

Pour synthétiser toutes les informations que l’on peut trouver sur le sujet, trop d’écrans en permanence, même « en fond » (comme une télévision allumée dans une pièce que personne ne regarde), pourrait provoquer chez l’enfant des retards de langage et de développement, un manque de sommeil, un repli sur soi ou encore l’apparition de troubles et symptômes proches de l’autisme (enfant trop calme ou trop agité). Le Dr Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI (Protection Maternelle et Infantile), invitée sur le plateau des Maternelles en mai 2017, parle ainsi d’une possible corrélation entre la surexposition aux écrans et l’apparition de troubles autistiques. Mais, dès l’arrêt de l’exposition aux écrans, une nette amélioration serait constatée chez l’enfant au bout d’un mois seulement.

Nous pouvons alors nous demander pourquoi les écrans provoqueraient tant de dégâts chez nos tout petits ?  Selon certains spécialistes du sujet : « Deux mécanismes sont en jeu […] : la captation de l’attention involontaire et le temps volé aux activités d’exploration » (propos repris par un journaliste de France Info).  L’écran capte en effet l’attention des enfants, à l’aide des images et des sons, l’empêchant de se concentrer sur une autre activité et de se construire. Pour bien grandir l’enfant a besoin d’observer les choses, de les toucher, les ressentir, les comprendre. Il a aussi besoin d’échanger et de communiquer avec vous et les personnes qui s’occupent de lui au quotidien. Cet apprentissage lui permettra l’acquisition du langage, de comprendre son corps, gérer ses mouvements et l’aidera à se sociabiliser. Mais la présence d’écrans trouble l’enfant sans même qu’il ne s’en rende compte, ni nous parents.

Alors quelles sont les mesures à prendre ? Voici quelques suggestions pour contrôler l’accès aux écrans et prendre soin de votre enfant :

  • Eviter les écrans avant l’âge de 2 ans minimum
  • Pour les plus grands : poser un nombre restreint d’heures d’exposition par jour
  • Privilégier des émissions de qualité, à contenu éducatif
  • Placer l’écran de télévision dans le salon et non dans les chambres
  • Instaurer un rituel d’émission à regarder en famille
  • Eviter les écrans le soir, qui contribuent à exciter l’enfant et l’empêchent ensuite de s’endormir

Mais le mieux, vous l’aurez sans doute compris, c’est de partager des moments avec votre enfant « sans écrans » le plus souvent possible, de façon à le stimuler. Allez en extérieur, laissez-le découvrir et explorer le monde qui l’entoure. Proposez des jeux, de réflexion ou manuels. Le soir, au lieu de regarder la télévision, privilégiez une histoire, comme un conte du Souffleur de rêves, qui le mettra dans de bonnes conditions pour se relaxer et s’endormir sereinement.

Les outils technologiques ont modifié notre vie à tous de façon incroyable, nous ne pouvons le nier. Mais pour nos enfants, nous nous devons d’établir une sorte de plan au quotidien de façon à limiter leur exposition aux écrans. Tout comme l’utilisation des réseaux sociaux (voir notre article sur le sujet ici), il ne s’agit pas d’interdire mais d’accompagner, en privilégiant toujours la communication, de façon à aider nos enfants à grandir le mieux possible.